Chap II – L’ORGANISME CONTRE ATTAQUE

Mes acquis :

diaporama

Probléme du chapitre :      comment le corps élimine-t-il les microbes lors une infection ?

 

I- La première ligne de défense

1- Observation du champ de bataille

– activité n°1 : le pus

Bilan :

  • Lors une infection, suite à une contamination par un microorganisme, on observe une réaction de défense des globules blancs appelés leucocytes.
  • Du pus, formé de plasma sanguin accumule des cellules mortes au combat. Cette première réaction de défense est locale et immédiate.

Lexique

  • plasma : liquide jaune formant le sang sans les globules rouges

2- Le système immunitaire

Bilan :

  • Les leucocytes et les globules rouges sont fabriqués dans la moelle osseuse. Comme à l’école, ils apprennent à attaquer les envahisseurs dans le thymus.
  • A maturité, comme une police, ils circulent dans le sang et la lymphe pour détecter les mauvaises cellules (bactéries, tumeurs…).
  • Les ganglions permettent de concentrer les envahisseurs pour une embuscade ; ils se gonflent, signe de maladie.
  • En fin de vie, les cellules sanguines meurent dans la rate qui les éliminent.

Lien animation

Lexique

  • vaisseau lymphatique : tuyau qui contient de la lymphe
  • lymphe : sorte de plasma qui circule dans des vaisseaux et enveloppe les cellules du corps

 

3- L’élimination des microbes

– activité n°2 : les cellules gloutons

Bilan :

  • Les phagocytes sont des cellules du système immunitaire qui enveloppent les microorganismes pour les digérer : c’est la phagocytose.

Vidéo de phagocytose

II- La deuxième ligne de défense

1- Le contrôle d’identité

– activité n°3 : le sang et compatibilité sanguine

Bilan :

  • Les anticorps sont présents dans le plasma sanguin. Ils sont spécifiques à un microorganisme.
  • Cette spécificité provient de la forme complémentaire de l’anticorps et de l’antigène, ainsi comme des légos, l’anticorps neutralise les antigènes : formation du complexe antigène / anticorps qui sera détruit par les macrophages.
  • La présence d’anticorps dans le sang indique une séropositivité à une infection donnée.

 

2- La protection des populations

– activité n°4 : des piqûres pour se prémunir

  1. La vaccination

Bilan :

  • Chez un patient sain, on injecte des antigènes, le vaccin.
  • Le corps fabrique des anticorps spécifiques à cette maladie.
  • Les rappels permettent d’acquérir une mémoire immunitaire à long terme et de protéger les population contre une épidémie voire une pandémie.

Lexique

  • épidémie : étendue rapide d’une maladie en un endroit donné (ex : grippe saisonnière, gastro entérite)
  • pandémie : étendue d’une maladie sur une très large zone géographique (ex : peste noire, SIDA)
  1. La sérothérapie

Bilan :

  • Chez un patient malade, on aide son système immunitaire en injectant des anticorps spécifiques dans un sérum. La sérothérapie permet de lutter à court terme contre une maladie tenace.

 

3- Les lymphocytes

– activité n°5 : la diversité des lymphocytes

Bilan :

  • Les lymphocytes B fabriquent des anticorps spécifiques à l’antigène étranger.
  • Les lymphocytes T détruisent par contact direct les cellules infectées par les virus.

 

BILAN DU CHAPITRE :

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s